2018_06_10 Les écoliers se mettent au folk - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@ATUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Juin
Les écoliers se mettent au « folk »
Jeudi après-midi, la salle Cécile Valence était le théâtre d’une activité tout aussi intense que sympathique. Une bonne centaine d’écoliers de la commune et de Rochesson était rassemblée pour un bal folk endiablé en guise de conclusion d’un apprentissage en ateliers menés depuis quelques mois. « Cela fait plusieurs années que l’OCCE (Office Central de Coopération à l’Ecole) propose cette animation aux écoles du département afin de découvrir les musiques traditionnelles » explique Jean-Pierre  Démoulin, initiateur de cette animation « Les chorégraphies sont bien évidemment simplifiées afin d’être à la portée des enfants ». En début d’année, les enseignants volontaires ont suivi une formation afin de pouvoir mener des ateliers en classe, avec l’objectif de mettre en pratique leur apprentissage dans le cadre d’un bal folk. Au total, sur le département, ce sont quelques 1700 enfants qui ont été concernés par cette animation qui ont été invités à un des 20 bals folk programmés.
Sur scène, Flavien, du collectif « le Crieur », et son accordéon ont donné le rythme. En guise d’introduction, les écoliers se sont échauffés sur l’incontournable « Soyotte » locale puis, avec une superbe énergie, se sont « attaqués » aux autres danses du jour, guidés par Flavien et Catherine qui, dans la salle, n’a pas ménagé ses efforts, les enseignantes bien sûr et quelques mamans qui n’ont pas boudé leur plaisir et se sont impliquées avec joie dans l’exercice. En cercles, en couple (différenciés par des rubans bleus ou jaunes) ou en serpents, les écoliers ont mis tout leur cœur à enchaîner les chorégraphies qui, très lentes au départ, se sont accélérées progressivement pour atteindre des rythmes endiablés,  provoquant assez souvent des confusions auxquelles étaient associés des kyrielles de rires.
Au final, en s’essuyant le front couvert de transpiration, le musicien a rassemblé les jeunes danseurs pour saluer et remercier tous les acteurs de ce bal salués à chaque fois par une salve d’applaudissements.
Retourner au contenu | Retourner au menu