2018_06_07 Fresse travaux éclairage public - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Juin
FRESSE SUR MOSELLE

Une réunion pour éclairer le projet d’éclairement

Projet phare ( !) de l’année, les travaux d’éclairage public ont concentré les efforts du premier magistrat qui était aux commandes de la réunion publique de ce lundi.
Dénommé « Des étoiles plein les yeux », le projet de rénovation en profondeur du réseau d’éclairage public est désormais sur la rampe de lancement. « Quand on a évoqué ce projet en mars 2016, on pensait que ce serait simple. Il s’est avéré que ce n’était pas le cas ! » confiait d’emblée Dominique Peduzzi qui a détaillé le dossier avec clarté et répondu avec précision aux questions des personnes présentes, certes peu nombreuses, mais très intéressées. « Les équipement actuels datent du début des années 70. Les normes ont évolué et les besoins aussi : les nombreux travailleurs de nuit qui se rendaient à l’usine à pied ou en vélo n’existent plus ».
Si les données de l’existant sont claires : 46 km de voies communales, 480 points d’éclairage, 12 armoires, 30 km de câble, dont une partie est à remplacer, il a fallu faire des choix parmi la montagne de paramètres possibles. L’un des paramètres les plus importants concerne les économies d’énergie liées à ces travaux à venir. En jeu, l’abaissement de la facture d’énergie consommée qui frisait les 35 000 Euros en 2016 et de celle du personnel communal et extérieur chargé de la maintenance du réseau, mais aussi – et peut être surtout – permettre un apport de financement non négligeable via les certificats d’énergie auxquels la commune devrait avoir accès suite aux mesures de consommation qui seront effectuées avant et après les travaux. Même s’il ne connait pas le montant précis de ce qu’ils pourraient rapporter, le premier magistrat avançait des chiffres : « Plusieurs dizaines de milliers d’Euros, 50 000, 80 000… Et si c’est plus on prendra sans problème ! ». Plus les économies seront fortes, plus la somme espérée sera importante qui viendra compléter les subventions escomptées, dont l’une a déjà été notifiée à hauteur de 160 000 Euros de la DETR.
Extinction de l’éclairage public de nuit

Du coup, des décisions ont été prises qui vont dans ce sens. Si les choix des lampes se sont orientés vers les LED à la consommation réduite et la grande longévité, la plus spectaculaire concerne l’extinction des lumières de nuit. Du lundi au jeudi, les lampadaires seront éteints de 23h à 4h, et du vendredi au dimanche de 24h à 5h, « Y compris durant les fêtes de fin d’année, les locations de salles et manifestations diverses dans la commune » complétait le maire avant d’ajouter  « Nous avons déjà coupé l’éclairage de nuit sans prévenir. Nous n’avons eu aucun retour significatif d’une gêne particulière ressentie ».
Autre élément d’importance : un échéancier très serré. Car pour « être dans les « clous », il faudra que le dossier soit clos pour le 31 décembre prochain. Le calendrier prévisionnel prévoit ainsi le choix de l’entreprise le 28 juin, la réunion zéro » avec l’entreprise le 12 juillet, le début des travaux le 3 septembre (les lampadaires auront été fabriquées entretemps), la réception des travaux le 1er décembre – « Des travaux qui généreront nécessairement des perturbations de circulation, notamment sur la RN66 » avouait le maire, la validation des mesures d’économies d’énergie le 15 décembre et la vente des certificats le 31 décembre. Un rythme accéléré qui motivait la réponse de Dominique Peduzzi à une question sur le pourquoi pas un projet intercommunal : « Les délais sont trop courts pour laisser place à des décisions rapides de plusieurs communes. Mais dans l’esprit, j’y aurais été tout à fait favorable ».
Retourner au contenu | Retourner au menu