2018_06_03 la commune sous surveillance citoyenne - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@ATUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Juin
SÉCURITÉ

La commune sous surveillance citoyenne

La convention a été signée jeudi entre la mairie et les représentants de la gendarmerie, en présence de l’équipe de citoyens volontaires d’ores et déjà agréés.
Les entrées de la commune vont prochainement être équipées d’un nouveau panneau. D’une couleur jaune très marquée, avec en son centre un œil, les visiteurs seront donc informés que la commune est désormais placée sous surveillance citoyenne. En clair, cela signifie qu’une équipe de citoyens – actuellement une dizaine – s’est portée volontaire et a été agréée tant par la mairie que par la gendarmerie pour ouvrir l’œil sur les comportements suspects ou délictueux. Un avertissement parfaitement clair à destination de celles et ceux qui pourraient arriver en étant animés de mauvaises intentions… Chargés de prévenir la gendarmerie, ils n’ont bien évidemment pas vocation à intervenir en direct, sauf en ce qui concerne les conseils de prévention comme informer le voisinage de l’importance de signaler à la gendarmerie les absences pour vacances. Un rôle clairement défini et énoncé dans le protocole « gendarmerie de proximité » que Michel Mourot a lu en totalité devant les volontaires d’ores et déjà validés sur cette mission, avant d’apposer sa signature aux côtés de celle du Cdt Iera, qui dirige la brigade de Remiremont et en présence du Major Hirn et des deux référents locaux de ce protocole : le MdL Chef Fasquel et le gendarme Varette.
Une action qui, en plus d’augmenter le niveau de sécurité dans la commune, permet au maire de renforcer son rôle dans la prévention de la délinquance.
A la question du premier magistrat concernant les actes d’incivilité qui pullulent à proximité des points d’apport volontaire, le Cdt Iera répondait que cela n’entrait pas dans l’esprit de cette convention. Le premier magistrat s’adressait donc directement à l’équipe de citoyens volontaires pour leur demander d’ouvrir l’œil sur les comportements irrespectueux des règles et les lui signaler.
Les personnes qui souhaiteraient venir renforcer les rangs de l’équipe peuvent se faire connaitre en mairie pour déposer leur candidature.
Retourner au contenu | Retourner au menu