2018_05_07_Exposition trains d'hier - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@ATUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Avril
MÉDIATHÈQUE

Une exposition bien sur les rails

Visible jusqu’au 5 mai prochain, l’exposition « Trains d’hier » est un concentré de d’histoire et de technologies mises en œuvre par des « vaporistes » aussi passionnés que créatifs.
« Inaugurer une exposition sur des trains un jour de grève SNCF : il y a de drôles de coïncidences ! » : Michel Mourot s’amusait au moment d’introduire la cérémonie d’inauguration de l’exposition « Trains d’hier » à la médiathèque. Et le premier magistrat de rappeler l’importance économique du train dans la Haute Vallée de la Moselle en puisant dans ses souvenirs de gamin résidant à proximité de l’ancienne gare : « Des trains chargés de charbon qui arrivaient, des trains chargés de bois qui repartaient, d’autres affrétés spécialement pour le théâtre du Peuple qui amenaient les spectateurs directement à Bussang. Sans oublier le Tacot qui fournissait la tannerie en écorces de chêne… ». Avant de confier les ciseaux pour couper le ruban inaugural à Catherine Louis, en présence de nombreux élus des communes voisines des deux vallées, le maire adressait ses remerciements à tous les acteurs ayant permis la mise en place de cette exposition et se félicitait de la vie intense régnant à la médiathèque permettant d’asseoir une notoriété grandissante.
Le ruban coupé, la visite pouvait commencer. Superbe, non seulement pour les yeux, mais également pour les oreilles, les artistes créateurs de ces merveilles n’étaient pas avares de commentaires. Que ce soit Adrien qui a réussi à faire passer sa « 230G » pour son BTS Chaudronnerie ou Jean-Claude Schultz « vedette américaine » du  jour, (voir publication du 17 mars dernier) les visiteurs ont été abreuvés de détails tous plus intéressants les uns que les autres. Des interventions techniques bien sûr, mais aussi concernant la vie des cheminots à l’époque des locomotives à vapeur : « En cas de fumées abusives ou de patinage, les cheminots pouvaient être condamnés à des amendes » racontait Jean-Claude Schultz en pointant un des nombreux documents exposés dans une vitrine.
Il restait aux invités du jour à se rassembler dans le hall où sont exposés de nombreux et très intéressants panneaux mis à disposition par le Département sur l'histoire des gares dans les Vosges. Autour du vin d’honneur, chacun a pu lever le verre à cette superbe exposition que le public pourra visiter jusqu’au 5 mai prochain. « Et au futur Musée du Tacot ! » ajoutait Jean-Claude Schultz en référence à ce projet porté par le club du chemin de fer de l’Est. Un projet qui pourrait voir le jour dans l’ancienne halle de la gare, dont Michel Mourot se plaisait à souligner la capacité à se transformer pour accueillir une telle exposition permanente, superbement située à proximité du Musée des Hautes Mynes et apte à renforcer la fréquentation. A suivre…
Retourner au contenu | Retourner au menu