2018_05_07 Fresse : un concours de pêche nécessairement pétillant à la Limonade - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Mai
FRESSE SUR MOSELLE

Un concours de pêche nécessairement pétillant « à la Limonade »
Superbe soleil, cadre enchanteur, poisson à volonté… tous les ingrédients étaient réunis pour faire de ce concours de pêche une pleine réussite. Proposée par la classe 2020, l’animation a permis aux adeptes de St Pierre de tremper le fil dans l’un des étangs du centre de pêche d’Alain Limon, préalablement « blindé » de poissons de belle taille : des truites fario et arc en ciel, ainsi que de la jaune de Mongolie et des saumons de fontaine.
A la barre de cette superbe journée, les membres de la classe proposaient également une restauration sur place : sandwiches, mais aussi frites et pâtisseries maison.
De quoi effacer le souvenir de cette journée du 22 octobre dernier qui avait vu la troupe du Président Merlin – alias « le Garou » proposer une animation du même type, mais avec « Un temps de m… !» confiait Lise avec une moue significative des mauvaises conditions rencontrées ce jour-là.
Au terme de la journée, les trois meilleurs pêcheurs du jour étaient récompensés, et l'équipe a pu prendre un bain rafraîchissant avec les poissons non pêchés, avant de tout ranger !
Prochains rendez-vous de la classe 2020 : tournoi de football au stade de Fresse le 10 juin, le feu de St Jean le 21 juillet. A noter sur les agendas ! « Et une vente de pâtisseries à une date encore indéterminée » précisait Cloé.  
« À la Limonade » une passion assumée

Pêcheur émérite, Alain Limon a parcouru la planète pour assumer sa passion de la pêche. De retour d’Afrique en 1996, il se rend compte que la demande de pêche est forte en provenance du camping des 2 Ballons, propriété de la famille Bochet, dont fait partie son épouse Chantal. En 1997, au décès de son beau-père, il se lance et créé un centre de pêche qu’il baptise « à la limonade » en référence à son prénom-nom (Alain Limon). Actuellement, le lieu paradisiaque dispose de sept étangs spécialisés, comme l’un d’entre eux qui accueille des géants tels que des esturgeons pouvant atteindre 50 kilos ou encore d’énormes carpes ou des  silures albinos. Un autre abrite des carnassiers, tels des brochets pouvant atteindre 25 kilos. « A terme, mon projet prévoit qu’il y ait onze étangs » précise Alain « Mais aussi une extension de terrain afin d’intégrer un parking plus important. Un dossier est en cours actuellement avec la commune et la communauté de communes ».
Retourner au contenu | Retourner au menu