2018_04_27 Romélie - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Avril
COMMERCE

Romélie : hommages à l’équipe, aux amis, aux clients, aux familles
    
Avant de partir vers d’autres « aventures », (voir publication du 22 avril)Christophe et Sonia Rouhier, en concertation avec Virginie Perreira et son mari Micael qui vont leur succéder à la tête du « Romélie , ne pouvaient pas quitter les lieux sans lancer une invitation aux amis et fidèles clients du restaurant qu’ils ont si bien su mettre en valeur, ainsi qu’aux collègues de l’UCAT, association à laquelle Christophe a donné sans compter. Sans oublier les familles bien évidemment, auxquelles Christophe, dans une petite allocution pleine de sensibilité et d’humour a tenu à rendre un hommage appuyé. Premiers à voir les projecteurs se braquer vers eux, les membres de l’équipe avec lesquels les désormais ex-patrons du Romélie ont beaucoup aimé travailler. Un par un, Christophe les a nommé, mettant en exergue leurs qualités et leur contribution à la prospérité de l’affaire. Une mention toute particulière à Virginie, la fidèle collaboratrice,  au sujet de laquelle Christophe témoignait avec  un large sourire : « Il y a dix ans, lors de l’entretien d’embauche, Virginie nous avait confié qu’elle était juste de passage, qu’elle ne resterait pas longtemps, le temps de trouver un poste en relation avec sa formation… ». Un témoignage qui ne manquait pas de déclencher une cascade de rires aussi amusés que sympathiques parmi les invités. Avant d’inviter Michel Mourot à prendre la parole, Christophe ne manquait pas d’envoyer un clin d’œil en direction de Benoit qui l’a « branché » pour prendre la décision d’intégrer la grande famille des « Mousquetaires ».
De son côté, le premier magistrat soulignait l’importance que ce restaurant poursuive sa route, placé entre bonnes mains, et s’employait à développer les actions très concrètes mises en œuvre par son équipe à la mairie, notamment au niveau de l’embellissement et du développement du nombre de places de stationnement pour  les voitures au centre-ville, avant de conclure en direction de Christophe et Sonia « Je vous souhaite bon vent ! ».
Il restait aux invités à se rassembler devant la table où avait été dressé le pot de l’amitié, un moment nécessairement convivial et décontracté.
Retourner au contenu | Retourner au menu