2018_04_21 Le Ménil budget 2018 et subventions associations - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Avril
LE MÉNIL

Budget Primitif 2018 : les taxes locales  stables depuis 2008
Équilibré à hauteur de 1 535 840 Euros, le budget primitif 2018 se distingue par une baisse de 16% par rapport au BP2017. Principale raison : le virement à la section investissement passe de près de 650 000 Euros en 2017 à 380 000 Euros en 2018, tandis que l’excédent 2017 reporté atteint la coquette somme de 1 054 524.32 Euros. Le produit des taxes locales, inchangées depuis 2008 et « Plutôt pas mal ! » commentait le premier magistrat comparativement à ce qui se pratique au niveau départemental et national, reste stable à 419 097 Euros, contre 421 600 Euros au BP2017. En bon gestionnaire, le premier magistrat a inscrit un chiffre pessimiste concernant cette rentrée, puisque les recettes fiscales ont atteint 473 050.27 Euros en 2017. Du côté des emprunts, avec un montant de 317 847.22 Euros, « La commune est peu endettée » estimait le maire.
Martial Beck avertissait : « L’exonération de taxe d’habitation devrait toucher beaucoup d’habitants du village. Mais il faudra trouver d’autres sources de financement ».
En investissement, de nombreux chantiers sont inscrits pour cette année. La réfection de la route des Croisettes a été valorisée à hauteur de 230 000 Euros et le mur du cimetière pour 100 000 Euros. Autres chantiers : travaux d’accessibilité aux bâtiments pour 14 200 Euros, le remplacement de portes et fenêtres à la mairie pour 30 000 Euros, divers travaux à la Familiale pour 30 000 Euros, raccordement des logements de l’école maternelle au chauffage bois pour 15 000 Euros, l’alimentation électrique chemin des Essieux pour 7 600 Euros, la ventilation de l’école primaire pour 68 000 Euros, l’éclairage public pour 90 000 Euros, et la réparation du poteau incendie pour 5 000 Euros. A noter que dans cette liste figure un certain nombre de travaux inscrits en 2017 et non réalisés. Ces dépenses intègrent le déficit d’investissement reporté 2017 d’un montant de 218 621 Euros.
Pour financer ces investissements, le BP2018 s’appuie donc un virement de la section fonctionnement à hauteur de 380 000 Euros, complétés par des dotations pour un montant de 569 121 Euros et des subventions pour 36 881 Euros.
Concernant le budget de l’eau, là encore des travaux sont au programme en investissement. Il est principalement question de la rénovation de la cuve du réservoir des Fenesses pour un montant de 73 720 Euros.
Pour le budget assainissement, une étude diagnostic est inscrite pour un montant de 30 000 Euros afin de réduire les fuites sur le réseau et une extension du réseau est actuellement à l’étude pour une provision inscrite de 200 000 Euros. Pour l’assainissement non collectif, 29 dossiers sont actuellement sur le bureau du maire.
Subventions aux associations
Le conseil a validé les subventions aux associations pour un montant de total de 6 890 Euros.
Détails : AFM Téléthon : 200 Euros, AFC Le Ménil 1500 Euros, AITHEX (Handicapés moteurs) 300 Euros, APE Le Ménil 700 Euros, les Charmilles 300 Euros, Conjoints survivants 100 Euros, Croix Rouge 200 Euros, USEP cross inter-écoles 110 Euros, Cyclo Club des Ballons 200 Euros, Donneurs de Sang Haute Moselle 100 Euros, Ménil Vol Libre 200 Euros, MJC Le Thillot 100 Euros, Pétanque Guédonne 50 Euros, Secours Populaire 200 Euros, Sik Nordique Haute Moselle 1 050 Euros, Souvenir Français 50 Euros, US Ventron 250 Euros, UNSS Collège le Thillot 80 Euros, Divers (voyages scolaires) 600 Euros, Amateurs Danses Rock Country 300 Euros, Judo Club Le Thillot 100 Euros et Ecole de Musique le Thillot 200 Euros. Des aides auxquelles s’ajoutent une subvention exceptionnelle de 500 Euros pour Le Ménil Accueil et une seconde de 50 Euros pour Fidélité Gymnastique Saulxures.
A noter que  la demande de subvention émise par l’Ecole de Musique du Thillot s’élevait à 692 Euros par enfant, soit la totalité des frais de prise en charge des enfants issus de la commune. Le conseil s’est rallié à l’avis de Jean-François Viry qui commentait « Nous avons l’habitude d’aider à hauteur de 50 Euros par enfants. Je propose d’inscrire cette somme, en sachant que la commune ne dispose pas de musique municipale ».
Retourner au contenu | Retourner au menu