2018_04_11 SI Epuration - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@ATUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Avril
SI ÉPURATION

Minimiser l’impact des investissements sur les factures

Pour financer les travaux de raccordement de St Maurice à la station du Thillot, les élus ont choisi de mettre « la pédale douce ».
Après le gros investissement qu’a été la construction de la nouvelle station d’épuration du Thillot, les travaux du réseau de transfert permettant de relier les habitants de St Maurice à la nouvelle STEP vont marquer le budget 2018. En attendant les travaux qui vont toucher la station d’épuration de Bussang… Autant de travaux indispensables qui vont nécessairement avoir un impact sur les factures d’assainissement. Le mètre cube va ainsi passer de 1.3989 Euro à 1.57 Euros, soit une augmentation d’un peu plus de 12%, permettant qu’équilibrer le budget primitif 2018 aux environs immédiats du million d’Euros en exploitation. A noter que la partie redevance a été calculée sur une quantité de 330 000 m3 contre 349 629 m3 constatés en 2017, soit une réduction de 5.6%, générant une recette prévisionnelle 2018 de 518 100 Euros, représentant à elle seule 95% des recettes de gestions des services. « Cette baisse de quantité des eaux à traiter est liée aux efforts faits par les communes concernant les déperditions sur le réseau et la diminution du nombre d’habitants » précisait Michel Mourot.
Dans le détail des chiffres développé par Adrien Andréoli, les montants inscrits en 2017 ont été reconduit pour l’essentiel. On notera une augmentation importante de la maintenance et des contrôles liée aux exigences réglementaires, ainsi que celle concernant la ligne des charges de personnels qui généraient des commentaires et la seule abstention au moment du vote de la part de François Royer.
Début des travaux : demain
Concernant la partie investissement, qui s’équilibre aux environs de 4 millions d’Euros, le gros des écritures concerne donc le réseau de transfert des eaux usées de St Maurice vers le STEP du Thillot, travaux qui débutent demain pour une durée d’environ une année et pour un montant de 3.4 millions d’Euros, avec des subventions escomptées à hauteur de 1.5 million d’Euros.
Afin de faire face à cette grosse dépense, les élus se sont penchés dans le détail sur plusieurs propositions d’emprunt, menant un débat riche sur les implications de cet emprunt. Fallait-il privilégier une très longue durée, associée à des intérêts importants et à un impact limité sur les factures, tout en estimant un risque lié à un taux révisable et choisir une période de consolidation adaptée : autant de paramètres qui, au terme des discussions, ont permis aux édiles de porter leur choix sur la proposition de la Caisse de Dépôts et Consignation pour un montant de 2 millions sur une durée de 40 ans, avec un taux d’intérêt de 1.5% dont une partie est indexé sur le Livret A. Cet emprunt générera des intérêts importants d’un montant de 674 168 Euros, mais permettra de limiter l’impact sur les factures à hauteur de 0.203 Euros/m3. Une décision clairement discutée qui, de plus, prend en compte d’importants travaux à venir à la station d’épuration de Bussang et donc de nouvelles charges à intégrer à terme sur les factures.
Retourner au contenu | Retourner au menu