2018_03_29 Conseil Municipal 2 - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Mars 2018
CONSEIL MUNICIPAL

Les Mynes au centre des discussions

Les Hautes-Mynes, qui se portent à merveille, ont tenu le haut du pavé dans plusieurs points de l’ordre du jour, notamment concernant l’extension programmée du musée.
« Victime » (largement consentante) de son succès, les Hautes-Mynes se doivent d’évoluer, notamment au niveau de l’accueil où l’espace devient trop restreint à certains moments de grosse affluence. Michel Mourot témoignait de journées durant lesquelles plus de 300 personnes ont visité les mines. Du coup, un projet est « dans les tuyaux » afin d’agrandir l’espace avec un double objectif : permettre aux objets de la Galerie des Arts et ceux actuellement stockés au Musée Départemental d’Epinal d’être exposés - renforçant ainsi l’attractivité du lieu - et donner de l’air à l’espace accueil. De plus, cette opération va intégrer le Point Info Tourisme qui va donc quitter le hall de la Médiathèque pour s’installer en cet endroit nettement  plus pertinent pour informer les nombreux touristes qui le fréquentent. Le montant estimatif des travaux a été évalué à 116 000 Euros. Le projet sera prochainement présenté aux élus. Le premier magistrat n’a lâché qu’un détail : « La façade sera habillée de cuivre, bien évidemment en référence au minerais exploité à l’époque des Ducs de Lorraine ». Les travaux devraient débuter en novembre pour une « livraison » en avril 2019.
Avec l’extension du site minier, la durée de la visite est passée de 40 minutes à environ une heure. Pour assumer toutes les visites durant la période estivale, Philippe Poisson a sollicité la création de quatre postes, le premier couvrant la période du 1er avril au 30 septembre, le deuxième du 5 mai au 4 novembre, le troisième du 18 juin au 2 septembre, le dernier du 23 juin au 7 septembre. Les édiles ont bien évidemment validés les demandes du directeur de la régie.
L’évolution très favorable des Hautes Mynes sous la conduite de Philippe Poisson permet d’atteindre pour l’année 2018 un quasi-équilibre. En effet le conseil municipal a donné son feu vert pour une participation de … 950 Euros (contre 28 295 Euros en 2017). Une situation qui permettait à Michel Mourot de commenter « C’est une très belle affaire » avant de poursuivre en se marrant « Dire qu’à un moment je voulais pousser les Hautes Mynes vers la comcom. On va les garder ! ». Le budget primitif de la régie des Hautes Mynes s’équilibre ainsi à 214 531 Euros, dont 160 000 Euros de recettes d’entrées estimées et intégrant en dépenses une ligne « boostée » pour la communication afin de développer encore la clientèle. A noter qu’un demi-poste au Point Info Tourisme sera à la charge de la comcom.
Un autre point de l’ordre du jour a permis de valider les tarifs pour la vente de nouveaux produits disponibles au musée. Le sachet de tisane sera donc facturé 4.50 Euros, le Guide du Routard Hautes-Vosges 4.90 Euros, et deux jeux, le Trésor des Lutins et Le Labyrinthe Magique respectivement  20 et 35 Euros.
Retourner au contenu | Retourner au menu