2018_03_01_Le Ménil les Parents d'Eleves fêtent Carnaval - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Mars 2018
LE MENIL

Les parents d’élèves fêtent Carnaval
Malgré les températures particulièrement fraîches régnant en cette soirée de samedi dernier, personne n’en a eu cure et l’ambiance a même été très chaude à la Familiale.
A l’invitation de l’Association de Parents d’Elèves, plus d’une centaine de personnes se sont retrouvées pour fêter Carnaval, thème de ce repas dansant proposé annuellement. Une soirée qui a connu un franc succès, en relation avec l’importance que le public fidèle de cette manifestation accorde à l’existence et aux actions de l’association.
Un grand moment de détente et de convivialité animé par « DJ Lou » qui a emmené les participants tardivement dans la nuit, avec une ambiance musicale entrecoupée des moments passés autour des tables superbement décorées où a été servi un repas permettant de refaire le plein d’énergie et pouvoir ensuite honorer la piste de danse. Au menu : kir (offert), salade vosgienne, poulet basquaise, riz pilaf, fromage et tarte aux fruits.
Dans la nuit, un énorme lâcher de 300 ballons a comblé de joie petits et grands.
Une soirée festive qui  va permettre à l’association, comme les années passées, de financer des projets en concertation avec les enseignants et également gérer l’entretien du stock des 80 équipements de ski mis à disposition de l’école pour les sorties à la station de Ventron où certains bambins rêvent peut-être de suivre les illustres traces de Clément Noël…
« L’intercommunalité, vite ! »
Le temps d’un instant, Arnaud Gehin qui préside l’Association pour la dernière année, a oublié l’atmosphère détendue et joyeuse de la soirée pour évoquer un problème qui lui tient particulièrement à cœur : la baisse des effectifs dans l’école communale, qui ne compte plus à ce jour que 90 écoliers dont 26 en maternelle « Y compris les bambins de 2 ans, l’ensemble du groupe étant placé sous la responsabilité d’une seule enseignante qui a bien du mérite ! » commentait le président qui enchainait, sans y aller par quatre chemins  « Il faut mettre en place une intercommunalité ! » lâchait-il avec conviction, et d’ajouter « Et vite ! ». Conscient de l’enjeu pour l’avenir du village, Arnaud a déjà effectué  des démarches en compagnie du premier magistrat, notamment auprès de Christophe Naegelen pour l’alerter de cette situation. « De plus, nous avons eu un rendez-vous au rectorat d’académie où on nous a simplement dit que ce n’était pas leur problème. Ils ont de leur côté une approche purement mathématique et comptable ».  La solution ? Pour Arnaud Gehin, cela passe donc par la mise en place d’une intercommunalité : « Mais pas au niveau de la communauté de communes qui est trop vaste » plaidait-il « Je penche plutôt pour une entente entre 2 ou 3 communes géographiquement proches ».  Et le président de conclure : « Nous avons au Ménil une école toute neuve – elle a été construite il y a une quinzaine d’année seulement – et parfaitement équipée ».
Retourner au contenu | Retourner au menu