2018_02_15_SEGPA - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@ATUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Février
ENSEIGNEMENT

Les SEGPA à la découverte des produits locaux

Pour ces élèves, confrontés à des difficultés scolaires dans le cursus traditionnel, la SEGPA du collège Jules Ferry est une vraie chance pour multiplier les expériences avant de faire un choix de formation qualifiante.
Les élèves de SEGPA (Sections d'Enseignement Général et Professionnel Adapté) avaient rendez-vous ce dernier mardi matin avec un petit déjeuner constitué à partir de produits locaux et « faits maison », dont certains étaient « bio », c’est-à-dire exempts de tout traitement ou additif chimique.  Sur la table particulièrement bien garnie, pains, beurre, miel et confitures côtoyaient le lait de la traite du matin de la ferme Creusot, les jus de fruits, les fruits frais, ainsi qu’une belle palette de fromages : munsters et autres fromages à l’ail des ours, au serpolet et aux orties. Des produits en provenance pour l’essentiel du GAEC du Vacceux.
Une découverte pour beaucoup de ces élèves qui ont donc fait le plein d’énergie avant d’attaquer le programme du jour, en même temps qu'ils ont "avalé" les nombreuses explications et détails de fabrication de ces produits, tout à la fois support de découverte gustative et d'apprentissages divers. Des apprentissages nécessairement adaptés en liaison avec cet objectif fort revendiqué par le Ministère de l’Education Nationale : « Accueillir tous les élèves et leur assurer la construction d'un projet personnel d'orientation ».  
Effectifs en hausse à la rentrée 2018
Au sein du collège Jules Ferry, les élèves de cette section suivent donc ces apprentissages leur permettant d’accéder au terme de leur parcours thillotin à diverses formations qualifiantes comme un CAP métiers du bâtiment, restauration, aide à la personne ou encore agent de propreté. Une vraie chance pour les 17 élèves issus pour l’essentiel de la vallée de la haute Moselle (1 seul est originaire de la vallée de la Moselotte) qui peuvent ainsi profiter des compétences des enseignants : « Jeannot » Vannson, Amandine Henri (qui doit prendre la direction de la section l’an prochain) et Anne-Lise Fréchin qui assure des remplacements, le tout dans un cadre particulièrement adapté où une grande cuisine superbement équipée est à disposition à proximité immédiate de la salle de cours, elle-même située non loin de l’atelier fer et d’un coin jardin d’où provenaient les légumes que la classe a proposé à la vente sur le marché hebdomadaire de la commune cet été. A noter encore que l’effectif prévisionnel pour la rentrée 2018 devrait enregistrer une belle augmentation, pour se situer entre 22 et 25 élèves.
Retourner au contenu | Retourner au menu