2018_02_14_Clément Noël champiuon "Made in Vosges" - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Février
SKI ALPIN

Clément : champion « Made in Vosges »

Le champion du Ménil accumule les « perfs »  au plus haut niveau. Une fierté légitime pour toute une commune, une vallée, et bien au-delà. La commune de Ventron travaille pour diffuser la course en direct sur écran géant.
Malgré le décalage horaire, et si la course n'est pas reportée à cause de rafales de vent trop importantes risquant de perturber bon déroulement des épreuves comme cela a été le cas pour plusieurs compétitions depuis le début, il devrait y avoir du monde devant les écrans de télévision dans la nuit du 22  février à partir de 2h15. C’est en effet à partir ce moment que le calndrier prévoit les deux manches du slalom homme des jeux olympiques de Pyeongchang. En lice, Clément Noël originaire du Ménil, tout récent champion du monde junior de la spécialité – c’était le 7 février à Davos – qui offrait à cette occasion le titre à la France qui en était privée depuis 1994, avec une avance particulièrement confortable de plus de 2 secondes et demie sur son poursuivant immédiat.
Clément va cette fois se frotter aux cadors mondiaux de la discipline. Un défi qui du haut de ses 19 ans (il est né le 03 mai 1997) et son 1.91 mètre - ne l’effraie pas plus que cela, ayant déjà eu à « se tirer la bourre » avec les stars françaises, et s’en sortir de la plus belle des façons, c'est à dire la victoire. C’était le 23 mars de l’an passé à Lelex. Le skieur vosgien raflait le titre de champion de France Elite en faisant la nique au gratin du ski bleu-blanc-rouge constitué entre autres de Victor Muffat-Jeandet, Jean-Baptiste Grange, Julien Lizeroux et Alexis Pinturault. Une couronne qui venait confirmer une saison particulièrement brillante durant laquelle le slalomeur guédon avait déjà bien pointé le bout de son nez et de ses spatules, notamment en sortant vainqueur de compétitions à Chamrousse et Vars.
La course en direct sur écran géant
Des résultats qui sont bien évidemment observés à la loupe du côté de Frère Joseph où Clément a fait ses débuts sous les couleurs de l’US Ventron.« Il est venu rejoindre son frère Mathieu qui était déjà un très bon !»  raconte Thibaut Leduc « Je me souviens de Clément qui adorait  faire les bosses dans tous les coins : le genre d’exercice qui a contribué à sa qualité de ski ». Une qualité que Clément a rapidement su mettre en œuvre pour collectionner les victoires et les titres, notamment ceux de Champion de France depuis 2010, dans toutes les catégories d’âge, cumulant parfois les titres en slalom et en géant.
Des performances qui l’ont également amené quitter les Vosges et le domicile familial du Pont Charreau au Ménil à l’âge de 15 ans pour s’inscrire au club de Val d’Isère afin de se rapprocher du pôle France d’Albertville et des conditions optimales pour préparer le haut niveau. « Des années charnières durant lesquelles il ne faut surtout pas se louper ! » témoigne le « boss » de la station véternate avant de conclure en se marrant « Il y a 10 – 15 ans, on considérait les Vosges comme le tiers monde du ski alpin. Clément fait partie de ceux qui ont contribué à éliminer cette image ! ».
Et pour vivre à fond l’événement de cette course du 22 février, la mairie de Ventron fait actuellement le maximum pour permettre aux nombreux supporters du jeune skieur de se rassembler et faire le plein d’émotions en mettant en place un espace avec écran géant dans une salle qui sera donc ouverte dans la nuit pour le départ de la première manche. A confirmer, mais l’affaire semble bien engagée…  
Retourner au contenu | Retourner au menu