2018_02_13_Martine bains phéniciens - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@ATUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Février
    
BIEN-ÊTRE

Bains Phéniciens : la carte de la diversification

Depuis 1998 et la disparition de son père René Noël, Martine a repris de flambeau de l’affaire des Bains Phéniciens  à St Maurice. En y apportant sa « griffe ».
Il y a 3000 ans, les Phéniciens, dont la civilisation a illuminé l’Antiquité, étaient adeptes de séances de repos sur des pierres volcaniques chauffées au soleil, qu’ils appelaient « les pierres guérisseuses ».  « A l’occasion d’un voyage en Tunisie, mon père René – connu sous le sobriquet de « Binbin » en référence à son père Albin qui avait un don de guérisseur – a redécouvert les vertus de ces pierres » se souvient Martine « Dans les années 1970, lorsqu’il  s'est installé comme phytothérapeute pour mettre ses dons - que n’a pas manqué de lui léguer son père - à disposition d’une clientèle attirée par les médecines douces, il a décidé de redonner vie à ces soins antiques dans l’ancienne cité Lévèque qu’il a rachetée en 1984 ».  Dans sa démarche, il met au point des tables faites d’un mélange de pierres reconstituées, chauffées à la température du corps, sur laquelle il installe un matelas de plantes et huiles essentielles aux multiples vertus.  Des tables qu’il installe dans un environnement propice à la relaxation, à la détente, au bien-être.
En 1988, suite au décès de son père, Martine lui succède, en compagnie de son époux, Denis Kopp qui a également assumé les responsabilités de maire de la commune de St Maurice jusqu’à son décès tragique survenu en 2002.
Reprenant le flambeau seule, Martine a depuis diversifié les prestations offertes par les « Bains Phéniciens ». En plus des tables d’origine, elle a décliné le concept en y ajoutant sa personnalité. C’est ainsi qu’est née la table de sable, apte à favoriser la décontraction et reproduisant les sensations d’une séance sur le sable chaud d'une plage. Autre déclinaison de l’invention de son père : la table d’ambre, installée dans une grotte reconstituée recouverte de poussière d’ambre, la fameuse résine fossilisée réputée pour sa capacité à réguler les flux d’énergie. L’ensemble de ces tables est bien évidemment baigné de musique douce, de lumières tamisées et de senteurs adaptées.
Nouveau : concert de chants sacrés le 21 avril

Martine, loin se reposer sur le succès de ses tables, a souhaité développer la rencontre dans ce lieu cher à son père où les amateurs de bien-être aiment se retrouver pour une pause bienfaitrice.  C’est ainsi que des ateliers ont vu le jour, permettant notamment de partir à la rencontre des huiles essentielles aux propriétés reconnues depuis des siècles, mais tombées dans l’oubli pour beaucoup... Dernièrement, Karine, animatrice d’un producteur d’huiles essentielles, était sur place pour proposer de fabriquer des produits de tous les jours. Produit assainissant et désinfectant multi usages  à base de vinaigre blanc et d’huiles essentielles de lavande, citron, eucalyptus ou menthe poivrée ou encore cette huile essentielle de «Tea Tree », véritable passe-partout aux vertus multiples, spray respiratoire à base d’un alcool de fruits et, là encore d’huiles essentielles : autant de produits simples à fabriquer, respectueux de l’environnement et de soi-même. Des ateliers de fabrication de lessive et adoucissant sont à suivre  les 3 mars et 14 avril.
Et puis, grande nouveauté, Martine propose le samedi 21 avril prochain à partir de 20h00, une soirée musicale avec, au menu  « Au cœur du Monde », un spectacle de chants sacrés avec harpe, violon, guitare et chant par les quatre membres du groupe « Orâma ». Un spectacle que Martine a souhaité en harmonie avec les lieux : « Bien-être et méditation ».  Le nombre de places étant limité, un système de réservation a été mis en place. Vous pouvez télécharger la fiche d’inscription ici.
Retourner au contenu | Retourner au menu