2018_02_12_Pompiers - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Février
SAPEURS-POMPIERS

662 interventions en 2017

Comme chaque année, les sapeurs-pompiers du CIS (Centre d’Intervention et de Secours) ont, sous la houlette du chef de corps, présenté les faits marquants de l’année passée.
Si le nombre d’interventions de l’année a légèrement a baissé (662 en 2017 contre 673 en 2016), les pompiers ont eu une grosse activité, notamment sur les grosses sorties d’incendies et d’accidents de la circulation. Des interventions, dont la durée moyenne était de 1h45 et qui ont mobilisé les 50 personnels que compte le CIS, parmi lesquels on dénombre 9 femmes. Les secours à personnes ont constitué le gros des statistiques avec 466 sorties, devant les opérations diverses (78), les incendies (72) et les accidents sur voie publique (46).
Au niveau de la répartition géographique, l’adjudant-chef Philippe Antoine détaillait : 279  au Thillot, 104 à Ramonchamp, 93 à Fresse et 58 au Ménil, chiffres complétés par 128 dans d’autres communes.
Le chef de corps évoquait la nouvelle organisation qui se met actuellement en place, concernant les plannings partagés.  Un point sur lequel revenait Dominique Peduzzi, coiffé de sa casquette de Président du SDIS88 au moment de son intervention. « En journée, nous rencontrons des difficultés à mobiliser les personnels retenus par leur activité professionnelle. Dans un souci d’efficacité, la nouvelle organisation s’attachera à mobiliser les secours en nombre suffisant pour faire face à un sinistre, en misant sur la convergence de moyens issus de différents centres de secours ».
Si les sapeurs-pompiers sont bien évidemment en première ligne pour porter assistance aux populations – 5 ont été de plus envoyés en renfort dans le Var et l’Aude cet été – il est un autre domaine essentiel et nettement moins spectaculaire qui mobilise les soldats du feu : la formation. Entre les recyclages secourisme et les manœuvres mensuelles, sont ainsi 1600 heures que les pompiers locaux ont consacré à ces moments indispensables afin d’être toujours plus efficaces, auxquelles s’ajoutent les 1168 heures que 25 pompiers ont passé dans 62 stages, formations qui leur a permis de recevoir leurs diplômes des mains de Denis Sontot et Gilles Grosjean.
Et pour assurer l’avenir, une dizaine de jeunes sapeurs-pompiers sont actuellement en formation, avec l’objectif qu’ils viennent renforcer les rangs. Le 10 juin prochain, 4 d’entre eux passeront leur examen. Si tout se passe bien, 2 rejoindront les effectifs opérationnels du Thillot et les 2 autres ceux de Bussang-St Maurice.
Remises de médailles

De même, les interventions au collège Jules Ferry ont permis de former 12 cadets de la sécurité, dont chacun espère qu’ils rejoindront prochainement les rangs des pompiers..
Le chef de corps détaillait encore les épreuves sportives qui ont vu la présence de participants du CIS local, ainsi que l’état civil de l’année qui a vu les naissances de Côme Ostertag, Gabin Grosjean et Léa Molard, rappelant également  le décès du capitaine honoraire « Jeannot » Guillier.
Il a bien évidemment été question des rassemblements départementaux : celui des anciens pompiers et, bine sûr, le 46ème rassemblement départemental des pompiers vosgien, pour lequel cinq médailles de l’Union Départementale ont été remises en guide de remerciements : Damien Milliot (Argent), Gilles Grosjean (Bronze), Jean-Philippe François (Bronze), Alain Faivre (Bronze) et Sébastien Neff (Bronze) auxquelles les deux responsables départementaux ont ajouté une sixième (Argent) pour Philippe Antoine que le chef de corps a immédiatement dédié à tous pour le travail exécuté collectivement. Un engagement de tous qui s’est étalé tout au long de l’année comme l’a brillamment rappelé la petite vidéo sympathique « ficelée » par Florian Neveu.
Invité à prendre la parole, Christophe Naegelen a tenu à rendre un hommage appuyé aux sapeurs-pompiers, assimilant leur engagement à un « sacerdoce », complétant son discours d’un appel à la vigilance sur « L’importance de garder un hôpital proche, garant d’un service de proximité et donc de sécurité ».
Le chef de corps demandait ensuite à ses troupes et invités de prendre la direction du hall de véhicules afin de mettre en place la cérémonie protocolaire de remises de 10 médailles (+ 2 à remettre ultérieurement, les récipiendaires étant absents) pour 10 ans de services à Frédéric Xemard, Richard Ory, Jean-Philippe François, Frédéric Marsot, Angélique Ory, Aurore Didier, Sébastien Martin, Julien Neveu, Thibaut Vincent, Stéphanie Sonzogni, Cinthya Desgranges et Rémi Montémont.
Avant de passer au vin d’honneur, le chef de corps braquait les projecteurs en direction de Claude Schlienger qui, atteint par la limite d’âge réglementaire, quittera ses fonctions dans quelques jours et à qui il a adressé ses profonds remerciements.
Retourner au contenu | Retourner au menu