2018_02_10_AG UCAT - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@TUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Février
VIE COMMERCIALE

L’UCAT prend du poids

A l’occasion de l’assemblée générale, il a beaucoup été question d’ouverture. Autre point fort : l’embauche d’un manager.
Sur ses 45 membres, l’UCAT (Union des Commerçants et Artisans du Thillot) en compte désormais 5 qui ne sont pas issus du chef-lieu : 4 de Fresse et 1 du Ménil. L’appel à l’ouverture lancé par Christophe Bertrand a donc été suivi d’effet, et même si cette ouverture souhaitée reste timide, c’est un bon début. Du coup, il parait évident que l’appellation devient trop restrictive et qu’il convient de changer le nom de l’association. Le président n’a pas caché que la réflexion est en cours : « Nous travaillons actuellement autour de l’expression Haute Moselle » confiait-il. Au moment de sa prise de parole, Michel Mourot soufflait « UCATE,  avec un E pour Environs ». A suivre, mais le processus est bien enclenché.
Pour l’année 2017, Christophe Bertrand rappelait les actions menées, notamment la riche rencontre avec la CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie), le salon « Thill’Home » et « Thill’Auto », la participation au Vosges Rallye Festival, le jeu de Noël, sans oublier la visite des Mynes. Une activité pleine qui a permis à l’UCAT de se voir décerner un prix par la CCI.
Pour 2018, le dossier des vitrines n’ayant pas pu être mené à bien, sera relancé. « Il y a encore une fenêtre de tir à la CCI pour obtenir des aides financières » expliquait le président, avant de poursuivre sur l’intérêt pour le commerce de la vallée de mettre en place un manager de commerce.  Un sujet sur lequel le premier magistrat revenait, expliquant avoir rencontré divers acteurs afin de faire avancer ce projet  « Il est envisagé d’embaucher ce manager à mi-temps, l’autre mi-temps étant pris en charge par la ville de Remiremont, sur une durée de 2 ou 3 ans » détaillait le maire qui renouvelait son attachement à conserver, développer l’attractivité de la commune et de la vallée et à aider tous ceux qui y contribuent.  Une attractivité que Michel Mourot détaillait en 3 chiffres : 10 à 12 000 visiteurs pour les Feux Folies, 22 300 visiteurs aux Mynes et  + 27% de fréquentation au camping, insistant sur l’importance des retombées économiques.  
Piscine : 18 mois de travaux à venir

Le temps pour Stéphane Petitgenet et Josiane Focki de présenter le rapport financier (notamment les 1000 Euros du prix de la CCI) et Cédric Grosjean était invité à lever le voile sur les animations programmées pour 2018 avec, en premier lieu la Fête des Mères qui verra les commerçants participants distribuer des roses. La Foire aux Beignets, jumelée avec le salon et la foire auto sur 2 jours, figure bien évidemment au calendrier (voir ci-dessous). Il est encore question de mettre en œuvre une animation autour du « Black Friday » en automne, avec une semaine de « Prix fracassés » et bien évidemment, un jeu pour les fêtes de fin d’année. Dans les tablettes également, une collaboration avec Anim’Thillot pour une chasse à l’œuf au moment de Pâques.
Il restait à passer aux élections qui permettaient à Sébastien Leroy de rejoindre l’équipe dirigeante avant de laisser la parole à François Cunat, vice-président de la Comcom qui, dans son analyse, insistait sur l’importance du tourisme avec des atouts importants qu’il serait bon de mettre en avant, comme l’adhésion au Parc Naturel des Ballons et le Grand Site classé du Ballon d’Alsace. Il évoquait encore l’indispensable métamorphose qui attend la piscine du Thillot : « 18 mois de travaux ! » et d’ajouter « avec un impact sur la fiscalité locale à partir de 2019, mais qui permettra, outre une remise aux normes et qui sera un attrait fort pour le tourisme ».
Avant de passer au vin d’honneur, Christophe Bertrand posait la question de voir comment développer l’image du secteur à partir de la superbe performance de Clément Noël, tout récent champion du monde junior de ski alpin en slalom et sélectionné pour les jeux olympiques, originaire du Ménil et petit-fils d’Aimé Chevrier, ancien maire de la commune guédonne.
Val Moselle Expo et La Foire aux Beignets
Les 2 et 3 juin verront une nouvelle édition du salon, rebaptisé « Val Moselle Expo ». A ce sujet José Fyot, à qui l’UCAT confie cette année encore la responsabilité de l’organisation,  et Michel Villaume, président d’Anim’Thillot ont donné de nombreux détails de cette animation phare de la cité. Le salon, prévu sur le week-end des 2 et 3 juin prochains,  ne sera plus consacré exclusivement aux métiers du bâtiment, mais ouvert à toutes les activités économiques, jumelé avec la traditionnelle Foire Auto. Il sera de plus complété par une expo de superbes maquettes LEGO le samedi, avec le concours d’une association de Nancy qui proposera de plus des animations enfants. Le dimanche 3 juin, cette expo LEGO  cédera la place à un salon « Médecines douces et bien-être », également jumelé avec l’incontournable Foire aux Beignets et son lot foisonnant d’ animations autour des stands de beignets - sur lesquels sont mobilisées 25 associations - parmi lesquelles vide-grenier, stand pompiers, expo voitures anciennes, animation avec des chiens lévriers, baptêmes en hélicoptère depuis le stade Grosjean et bien sûr élection de Miss Beignet.
Retourner au contenu | Retourner au menu