2018_02_06_AG HBSM - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Février
HARMONIE BUSSANG-ST MAURICE

2017 : une année pleine passée en revue

Après le temps des concerts-plaisir, l’Harmonie était en assemblée générale ce dernier samedi. Bilan et projets étaient au menu.
Depuis la dernière assemblée générale, qui marquait l’inauguration de la nouvelle et confortable salle dans l’ancienne école, l’harmonie a multiplié les activités et sorties. Pour le plus grand plaisir des musiciens bien sûr, mais aussi celui du public. D’autres sorties, notamment les participations aux cérémonies patriotiques étaient également au menu de l’année, pour lesquelles Rémi Durr a souhaité qu’elles soient revisitées en mettant en avant une forme intercommunale. En bon pédagogue, le directeur musical, après présentation du rapport d’activité par Cindy Salquèbre qui lui a notamment permis de remettre vigoureusement les pendules à l’heure concernant un point : « N’en déplaise à certaines personnes, je suis moins présente depuis la naissance de mon enfant. Lorsque je quitterai la présidence, je proposerai le poste à ceux qui me critiquent », a complété ce rapport sous forme d’un jeu de devinettes, en toute décontraction. Citant un chiffre, l’assemblée devait trouver à quoi il se rapportait. Peu de bonnes réponses dans la salle, mais beaucoup de plaisanteries et de rires … 88 : nombre de répétitions, 11 : nombre minimal de musiciens lors d’une répétition (environ 25 en moyenne), 11 : nouvelles partitions, 5 : nouveaux musiciens…  terminant sa série par le chiffre 2.5 : le nombre d’année depuis qu’il a pris la direction de l’harmonie « Une direction qui ne saurait s’étaler sur le long terme » précisait-il dans la foulée. Rémi Durr évoquait également le concert de septembre avec l’harmonie de Dombasle et des projets de sorties à Remiremont et à la Bresse.
Lors de son intervention initiale, la présidente n’a pas manqué de remercier tous les acteurs de l’harmonie, musiciens et bénévoles, ainsi que les élus, toujours à l’écoute de l’association. Une mention toute particulière pour les tartes que Sylvie ne manque jamais de servir lors des rencontres permettant notamment la mise en forme des comptes.  
Jumelage des cérémonies patriotiques

Des comptes que  Jean-Baptiste Gehin, alias « JB » le trésorier s’est fait un devoir de détailler avec clarté, mettant en exergue l’importance de la vente des calendriers « Recevant toujours un très bon accueil » et de la soirée d’été, qualifiée de « Superbe » par la présidente, pour l’équilibre du budget. Le trésorier qui, avec Alexandra Peduzzi, la précieuse secrétaire,  Odile Thomas et Mickaël Huguel, faisait partie du tiers sortant réglementaire, brillement réélu au comité qui, de plus, voit arriver Lydie Peduzzi en remplacement de Guy Godel, démissionnaire.
Le temps pour Claudine Fréchin de parler des actions des CMF (Confédérations Musicales de France niveau national, régional et départemental) et la parole était donnée aux élus.  On retiendra la réponse d’Alain Vinel  à Rémi Durr concernant les cérémonies patriotiques qui seront désormais jumelées : Déportation à St Maurice et Libération à Bussang, ainsi que ses explications sur le fonctionnement de l’association « Ideal88 ».
De son côté, Dominique Peduzzi se déclarait attentif à l’évolution du monde musical et plaidait « Pour des solutions consensuelles plutôt qu’unilatérales ».
Il restait à Patricia Ferry, représentant Christophe Naegelen, comme l'avait précédemment fait Danielle Schmerber au nom de la commune de St Maurice sur Moselle, à insister sur le rôle important de l’harmonie dans la vie de la cité et chacun se rendait à la table où était servi le vin d’honneur précédant le repas que les membres de l’association ont pris en commun, bercé par une ambiance détendue et conviviale.
Retourner au contenu | Retourner au menu