2018_01_30_AG AVEC Thillot - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Janvier
    
ATHLE VOSGES ENTENTE CLUBS

Une pêche d’enfer !

    
L’assemblée générale de la section locale de l’Athlé Vosges Entente Clubs a permis Jean-Paul Canonaco de dresser un bilan particulièrement enviable de l’association qu’il préside.
« Cette année 2017 a été très riche à tous les niveaux » dès les premiers mots de son rapport moral, Jean-Paul Canonaco annonçait la couleur, mettant en premier lieu le doigt sur l’implication des bénévoles, dimension qui a pleinement réussi l’osmose entre les nouveaux et ceux que Christophe Naegelen appelait « Les 3 Mousquetaires » : Jean Faivre, Martial Geiger et Robert Vernier. Le président ne manquait pas d’évoquer la structuration départementale du club mère qui lui permet de se classer premier club vosgien, mais aussi 7ème au niveau national. Il orientait ensuite son propos en direction du trail, animation phare du club et de la commune, comme se plaisait à le souligner Michel Mourot lors de son intervention. Un trail qui, outre un gros succès populaire avec 250 participants « Dans un des plus beaux cadres paysagers du département, avec un service restauration a qui été très apprécié et dont la boucle de 8km a servi de support à une action en faveur de l’association Morgane, en collaboration avec l’équipe du Sotré »  détaillait le président.
Le trail des Hautes Mynes et des 2 Vierges s’est également révélé précieux pour les finances de l’association. Jean-Claude Thomas indiquait que, sans les recettes générées par cette épreuve, le bilan aurait été négatif de quelques 4000 Euros. Le trésorier soulignait également l’importance des subventions et des multiples partenariats, permettant au club de pratiquer une politique particulièrement volontariste en faveur des jeunes athlètes. « Prix de licence faible comparativement à ce qui pratique généralement, aides à l’achat de matériel, mise à disposition gratuite des tenues aux couleurs du club » complétait Jean-Paul Canonaco. De plus, tenant ainsi l’engagement pris, le président remettait un chèque de 300 Euros à Françoise Ferreira  au titre de l’association « Morgane ».( Les dons à l’association se poursuivent sur internet )
La marche nordique : un sport complet et doux
L’édition 2018 du trail est prévue le dimanche 7 octobre avec, comme les précédente éditions,  Martial Geiger aux commandes de l’organisation. « Cette année, nous travaillerons avec « Octobre Rose », une association de lutte contre le cancer » confiait-il « L’inscription sera gratuite pour les athlètes du club et à demi-tarif pour les autres sections de l’AVEC » avant de lancer un appel aux bénévoles pour l’encadrement de cette manifestation majeure.
Le temps était venu ensuite pour Thiphaine Laurent, chargée d’entrainer les 36 licenciés âgés de 6 à 51 ans, de détailler au microscope les séances d’entrainement, en mettant l’accent sur la recherche permanente de la performance, alliée au plaisir, au service de l’objectif n°1 : la compétition. Thierry Chebillon prenait le relais pour déplorer le manque de suivi des informations transmises par mail, appuyant son observation d’un exemple malheureux : « Aujourd’hui, 2 benjamines devaient participer aux championnats de Lorraine. Faute de réponse, elles n’y sont pas, les privant de mettre en avant leur performances, et obligeant le club à payer des pénalités…
Venait le tour de Bernard Gehin de prendre la parole pour donner des détails de la nouvelle activité mise en place par le club : la marche nordique. « Une activité qui fait travailler en douceur 80 à 90% des muscles du corps » expliquait l’animateur « Rendez-vous tous les mardis à 9h pour une boucle d’environ 8km ». Une activité qui devrait se renforcer avec des séances mensuelles le dimanche matin actuellement « dans les tuyaux ».
Il restait à Michel Mourot et Christophe Naegelen à saluer l’excellente santé du club et sa contribution à la renommée de la vallée, assurant les membres du club de leur soutien indéfectible, avant de passer autour de la table où était dressé le vin d’honneur.
Retourner au contenu | Retourner au menu