2018_01_26_Marie Balland - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

L'actualité GR@ATUITE quotidienne du Thillot et Environs
www.le-thillot.com
Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Janvier
    
UMT

Marie Balland : nouvelle directrice, nouvelle dynamique

La prof de flûte apporte sa « pêche » et ses nouvelles idées au sein de l’Union Musicale du Thillot ainsi qu’à l’Ecole de Musique. Rencontre. Sans faute note, bien sûr !
A l’occasion du concert de Ste Cécile 2016, Régis Grosjean, alors souffrant, laissait sa baguette de directeur musical à Yann Noyé et Marie Balland. Quelques temps après, il décidait de passer le relais de cette responsabilité et sollicitait sa remplaçante de luxe du moment qui a accepté « Avec grand plaisir » commente l’intéressée. Officiellement Marie assume donc les fonctions de directrice musicale au sein de l’Union Musicale du Thillot depuis le début de cette année. « Une mission qui est d’abord artistique » explique-t-elle « Mais aussi sociale, car il faut composer avec tous afin d’assurer l’indispensable cohésion du groupe».
Sous la houlette de Marie, de nouvelles propositions ont été validées donnant naissance à des actions croisées, notamment avec les élèves d’Anne Fredriksen, enseignante au collège Jules Ferry pour un concert d’ores et déjà programmé le 27 mai prochain à la salle Cécile Valence. D’autres idées sont en cours de réflexion qui devraient permettre de nouvelles expériences en relation avec le monde associatif local.
Autres nouveautés, sous la houlette de Marie Balland, mises en œuvre avant qu’elle prenne la responsabilité de direction musicale : la création d’un orchestre junior, permettant la mise en place d’un pont d’intégration entre l’école de musique et l’harmonie, ainsi que la mise sur pied d’un ensemble de flûtes inter-écoles. Car Marie Balland, en plus d’officier au Thillot pour l’enseignement de la flûte et du solfège et de l’animation de séances d’éveil musical, donne des cours de flûte à l’école des 2 Vallées de Saulxures, à Vagney et à St Dié. Sans oublier de consacrer un temps précieux à Gabrielle, sa fille âgée de deux ans.
Plusieurs formations en cours

Un emploi du temps qui ne l’empêche pas de multiplier les plaisirs mélodiques en apportant son concours à dans plusieurs formations : orchestre harmonique et symphonique de St Dié des Vosges, ensemble « No Limit Orchestra » de Strasbourg et le quintet à vent « Avalanche », une formation orientée musique de chambre.
Dans le même temps, Marie Balland poursuit son cursus de formation au Conservatoire de Nancy, où elle suit des cours de flûte sous la houlette de Gaspard Hoyos, qui n’est autre que le soliste de l’Opéra de Nancy et se forme à la direction d’orchestre avec Alexandre Jung de Guebwiller, musicien lui aussi « haut de gamme ». Le tout sans oublier les cours qu’elle suit au conservatoire de Nancy afin de finaliser son Diplôme d’Etat. Une finalité pour celle qui, de son propre aveu a suivi un parcours « Atypique ». « J’ai intégré l’école de musique de Gérardmer à l’âge de 9 ans » détaille-t-elle « Avant de suivre des cours particuliers de flûte à Strasbourg où je suivais un cursus de formation n’ayant strictement rien à voir avec la musique. C’est ma prof de l’époque, Mme Syviane Hechler, une grande flûtiste, qui m’a conseillé de m’orienter vers l’enseignement de cet instrument ». Un conseil que Marie Balland a suivi avec enthousiasme, se perfectionnant notamment en orchestre d’harmonie et symphonique, avant de rejoindre les Vosges. C’était il y a maintenant quatre années. Un retour gagnant, couronné de succès non seulement par ses compétences musicales, mais également par ses qualités humaines.
Retourner au contenu | Retourner au menu