2018_01_04_Ballon d'Alsace Grand Site Classé - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2018 > Janvier
BALLON D’ALSACE

Réunion au sommet

Le projet « Grand Site de France » est en cours d’étude. A terme, il constituera un atout important pour le tourisme et l’économie locale.
Une réunion au sommet (non pas au sommet du Ballon d’Alsace, mais au sommet de par les personnalités présentes : Préfets, sous-préfets, commissaire à l’aménagement du massif, chefs de services, présidents et autres directeurs…) s’est récemment tenue à la salle Jean-Paul Sac.  Enjeu, le classement du grand site « Ballon d’Alsace », qui outre ce sommet commun à deux régions et quatre départements, intégrera le Rouge Gazon, la Chaume des Neuf Bois et le ballon de Servance. Un label attribué par le ministère auquel ne peuvent prétendre que les sites à grande notoriété et de forte fréquentation, qui plus est présentant un projet répondant aux principes du développement durable. Les études, portées par la Parc Naturel Régional des Ballons, sont en cours depuis plus d’une année et des réunions de coordination – concertation se tiennent dans les différentes communes concernées par ce territoire. La dernière en date s’est donc tenue à la salle Jean-Paul Sac. «Les retombées économiques et touristiques de ce futur classement sont très importantes, les structures existantes suffisent globalement » confiait  Michel Mourot « Le classement du Grand Site Ballon d’Alsace sera un atout pour toutes les vallées prenant naissance au ballon d’Alsace. Les contraintes sont très limitées, pas plus que les zones Natura 2000………que l’on connait ».
A l’occasion de cette réunion, les enjeux ont une nouvelle fois été détaillés : paysage, biodiversité, fréquentation, économie locale, appropriation locale. Un territoire dont le diagnostic initial, même s’il parait évident, est intégré dans le dossier : carrefour culturel et historique, océan de forêt, géomorphologie et empreinte glacière, Grand Site irrigué par ses vallées, l’eau et les milieux spécifiques, les chaumes et les sommets.
Quatre axes d’interventions ont été définis :

1 – Des paysages préservés et vivants : garder des forêts à haute valeur écologique et paysagère, maintenir des espaces ouverts et riches en biodiversité, renforcer le caractère exceptionnel des sommets.
2 – Un tourisme d’expérience : faire connaitre et découvrir la forêt et ses ambiances - accueillir en forêt, faire des vallées des portes d’entrée du Grand Site, accueillir et garder les visiteurs.
3 – Ressources valorisées : valoriser la spécificité économique des forêts, valoriser les patrimoines et savoir-faire liés à l’eau, maintenir une économie liée aux milieux ouverts : agriculture, rénovation pastorale, agro-tourisme.
4 – Une identité culturelle partagée : promouvoir le massif du ballon d’Alsace comme une terre de passages, de cultures et de créations artistiques, faire connaitre le Grand Site auprès des habitants et partager – transmettre l’histoire.
Au plan touristique, où l’objectif reste de maintenir une fréquentation « raisonnable », le dossier s’appuie sur de solides et très intéressantes statistiques qui mettent en avant que le site est fréquenté pour un tiers par des touristes, en provenance pour l’essentiel  des Hauts de France, mais aussi de Belges, Hollandais et Allemands. Un tiers de ces visiteurs vient en famille et ils sont 65% à venir au moins trois par an. Leurs activités ? Ski, VTT, randonnée, mais aussi repos.
Ce dossier devrait passer devant le conseil municipal lors d’une toute prochaine séance
Retourner au contenu | Retourner au menu