2017_12_01 "Couac" à la station d'épuration - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2017 > Décembre
SYNDICAT D’EPURATION

« Couac » à la station d’épuration

Les pluies diluviennes qui se sont abattues les 11 et 12 novembre dernier ont causé une inondation dans le sous-sol d’une maison voisine de l’entrée de la nouvelle station d’épuration.  
Le week-end du 11 novembre a été particulièrement pluvieux. Une maison voisine de la nouvelle STEP en a été victime. Ce sont ainsi le compteur électrique et la chaudière de cette habitation qui sont hors d’usage avec, probablement d’autres dégâts à suivre…
Michel Mourot détaillait ainsi le problème à l’origine de ce « couac », à l’occasion de la dernière réunion du comité syndical : « Le déversoir d’orage de la nouvelle station est plus haut que le fil d’eau du réseau de cette maison, alors que l’ancien déversoir était plus bas. Il n’y a jamais eu d’inondation auparavant dans cette maison. Le tampon de cet ancien déversoir d’orage s’est mis en charge sur une certaine longueur du réseau et l’eau a pénétré à l’intérieur de cette maison ».
Poursuivant sur la non-prise en charge de cette pluie abondante par la nouvelle station, le président poursuivait « Les pompes de relevage vers le bassin d’orage en régime normal n’évacuent pas le trop plein d’eau qui arrive au déversoir. Il n’y a pas d’alarme en cas d’arrivée d’eau trop importante  et la mise en route en surrégime des pompes se fait manuellement » avant de constater « Encore fallait-il le savoir ! ».
Une déclaration de sinistre a bien évidemment été faite auprès de la compagnie qui couvre le syndicat en responsabilité civile. « La procédure peut cependant prendre un certain temps » expliquait Michel Mourot avant de solliciter le déblocage d’une somme de 20 000 Euros afin de faire face aux dépenses des réparations, auxquelles il faut ajouter les frais d’hôtel et de restaurant des personnes qui ont dû quitter les lieux. Avec l’accord des délégués syndicaux, cette somme passe ainsi du compte « Dépenses imprévues » vers le compte « Autres charges exceptionnelles ».
Retourner au contenu | Retourner au menu