2017_08_27 Vosges Rallye Festival - le-thillot.com : l'actualité gratuite du Thillot et Environs

Aller au contenu

Menu principal :

Articles > 2017 > août
VOSGES RALLYE FESTIVAL

Du grand spectacle à la chapelle des Vés
Evénement majeur du week-end, l’étape locale du Vosges Rallye Festival a drainé un gros public, témoin ces parking engorgés en de nombreux lieux. S’il est pour l’instant difficile de faire un bilan exact, il semble cependant que les spectateurs aient été attirés en grand nombre par ce spectacle qui, cette année, a dû se passer de « l’effet Loeb ». Du côté de la chapelle des Vés, cernée de toutes parts des nombreux véhicules des spectateurs, Loïc et Yannick les deux co-présidents de Hautes Vosges Auto affichaient un large sourire. Leur point buvette-restauration a fait le plein : bon pour la trésorerie de la jeune association ! Il faut reconnaitre que le site naturel est somptueux, que la vue sur la boucle est excellente et, cerise sur le gâteau, des bottes de paille avaient été disposées sur le bitume afin de corser le virage descendant vers la ferme Marchal. Les 81 voitures restant en course se sont élancées à l’assaut du circuit avec des approches totalement différentes. Si certains se sont montrés très prudents afin de pas risquer d’endommager leur voiture-bijou, d’autres se sont en revanche bien « lâchés ». Quelque fois trop même, puisque 2 voitures ont terminé au talus : une Nissan 240RS et une R17 Gordini. D’autres ont assuré le spectacle sans peur d’écraser le champignon et laisser partir la voiture en dérapage dans ce virage prononcé, avec une mention toute particulière pour Rémi Arnould qui a réalisé un superbe 360° tout en maîtrise dans le morceau de ligne droite avant le virage. Le public a beaucoup apprécié.
Du côté des commissaires, de nombreux passages donnaient lieu à des commentaires nécessairement avertis, mais non dénués d’humour. « Quoi, le copilote n’a pas de casque ! On est au Club Med !!! » ou encore « Gare aux oreilles ! » en voyant arriver une Stratos qui envoyait les décibels en même temps que les gaz. Il fallait un bon moment avant d’entendre à nouveau les clarines des vaches du pré situé à proximité qui devenaient à nouveau maîtresses du terrain sonore en fin d’après-midi, une fois les bolides repartis vers la Bresse.
Le pour et le contre…
Polluant, tant au niveau des gaz d’échappement qu’au niveau sonore, les détracteurs de ce type de spectacle ont des arguments qui tiennent aussi bien la route que la majorité des bolides engagés hier sur le parcours local du Vosges Rallye Festival. On ne peut cependant passer sous silence le vrai grand plaisir des nombreux spectateurs à venir admirer la prestation des pilotes au volant de ces véhicules de légende. Et puis, ces mêmes spectateurs ont pu découvrir la région sous son meilleur jour : une nature débordante de verdure, d’authenticité et de soleil. Peut-être certains y reviendront en vacances… Bon pour le tourisme et l’économie locale !
Retourner au contenu | Retourner au menu